Questions fréquentes | jointoiement

Quel ciment convient-il d'utiliser pour jointoyer ?

Le CEM II/B-M (S-V) 32,5 N (ou éventuellement CEM III/A 42,5 N LA) est le ciment le plus utilisé pour les joints gris. Pour des joints blancs ou colorés, il convient d'opter pour le ciment blanc CBR CEM II/A-LL 42,5 N. 

Quelle quantité d'eau dois-je ajouter à mon mortier?

La quantité d'eau à ajouter est fortement dépendante du type de sable utilisé. Un ajout de trop d'eau affectera négativement la qualité du mélange. Une bonne ouvrabilité est la première préoccupation.

Comment se fait-il que mes joints présentent des variations de couleur ?

La différence de couleur du jointoiement est généralement due :

  • à des variations dans les proportions (ciment, sable et eau) du mortier utilisé ;
  • aux conditions météorologiques lors des travaux et du durcissement ;
  • à l'absorption d'eau par les pierres, blocs ou briques ;
  • à l'orientation des façades (séchage différent).
Quelle est la quantité de ciment dont j'ai besoin ?

Vous pouvez calculer la quantité de ciment et d'autres matériaux dont vous avez besoin à l'aide de l'outil de calcul
Ceci ce fait en fonction de votre application.

Les rapports de mélange 1-2-3 ou de 1 sur 3 ne sont pas en accord avec les poids qui sont donnés dans la « liste des courses »? 
Les rapports de mélange indiqués sont des rapports en volume. Par exemple, un mélange d’un « seau » ciment sur trois seaux de sable. Ces volumes sont ensuite convertis en poids. Ce résultat apparaît dans la liste des courses.

Pourquoi mes joints présentent-ils une exsudation blanche ?

L'exsudation sur la maçonnerie de briques peut être causée par des substances provenant de la brique (sulfates) ou des substances provenant du mortier et des joints (chaux libre). Dans les deux cas, le transport d'eau à travers la brique et le mortier joue un rôle important. Ce phénomène est connu et peut être partiellement évité.

La plupart des problèmes surviennent lorsque les travaux sont soumis à des pluies abondantes. Dans bien des cas, l'exsudation peut être évitée à en prenant des mesures lors de l’exécution.

Dossier ciment n° 5 de la FEBELCEM « Efflorescences et exsudations »

À quelle température travailler le ciment ?

À moins de 5 degrés Celsius, le processus de durcissement chimique peine à s'initier. Il est déconseillé de travailler à de basses températures. Si c'est toutefois le cas, il est important de bien protéger la réalisation en la couvrant : la température de la surface de béton qui est la plus exposée doit être au minimum de + 5 °C pendant 72 heures après la réalisation.

Comment travailler en toute sécurité avec du ciment ?

Le ciment sec ne présente aucun risque pour la santé. Toutefois, il convient d’éviter de l'inhaler ou de l'ingérer et les yeux doivent être protégés des poussières. Quand le ciment est mélangé à de l'eau, le mélange présente une alcalinité élevée et devient irritant. D'où les conseils suivants :

  • Portez des gants imperméables avec une doublure en coton.
  • Si les pieds ou les genoux peuvent entrer en contact avec du mortier ou béton frais, il est recommandé de porter des vêtements de travail recouvrant tout le corps, des bottes et genouillères imperméables.
  • N'utilisez plus les vêtements imbibés de mortier afin d'éviter un contact prolongé avec la peau.
Où trouver le certificat relatif à mon ciment ?

Votre fournisseur peut vous fournir des certificats associés aux produits qu'il vend, souvent par le biais de son site internet.

Quelle est la durée de conservation du ciment ?

Le ciment gris en sac papier a une durée de conservation de 6 mois à compter de la date de conditionnement. Le ciment gris en sac PE (plastique)  a une durée de conservation d’un an à compter de la date de conditionnement. 

La date d'emballage est mentionnée sur le sac. Voir par. 7.4 de la fiche de données de sécurité pour davantage d'explications.

Le ciment contient des petits grumeaux. Puis-je encore l'utiliser ?

Si un sac de ciment présente des petits grumeaux qui se désagrègent facilement, aucun problème. Le cas échéant, vérifiez toujours la date de production.

Pour le jointoiement, il est recommandé d'utiliser un tamis et, le cas échéant, de ne pas utiliser le ciment qui présente de petits grumeaux dures. Pour le béton, ce n'est pas un problème.Si un sac contient beaucoup de mottes dures, le ciment a été exposé à de l'humidité, ce qui signifie que le ciment a déjà durci en matrice cimentaire. Veuillez contacter votre fournisseur si le sac vient de vous être livré et s'il n'a pas pu être en contact avec de l'eau. Un conditionnement en PE (plastique) prévient toute altération par l’humidité.

J'ai encore du ciment dont la date de la durée maximale de conservation est passée. Puis-je encore l'utiliser ?

Le ciment dont la date de péremption est passée ne peut plus être vendu, mais techniquement, il peut encore être utilisé. Toutefois, vous courrez davantage le risque de développer un eczéma au ciment en cas de contact. En effet, la concentration maximale de chrome soluble n'est plus garantie et est peut-être dépassée. Veillez également à ce que le ciment n'ait pas été en contact avec de l'eau.